AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

[Intrigue] Jason - Clément - Zareck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Aslan
► Date d'inscription : 23/11/2012
► Messages : 715
► Ma petite bouille : Aslan
► Copyright : Jouer aux échecs ?
► Age du personnage : Inconnu
► Race : Neutre.


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Lun 4 Mar - 10:28

Jason Clément & Zareck.
    Clément a été capturée par les Telmarins et se retrouve alors emprisonné dans le château. Jason est chargé de son interrogatoire mais son père décide de nommer Zareck pour l'aider n'étant pas sur que son fils ait les capacités requises. Les deux Telmarins doivent récupérer le maximum d'informations et ce peu importe les moyens.

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
http://narnias-chronique.forumactif.org

avatar

Jason L. Miraz
► Date d'inscription : 04/02/2013
► Messages : 649
► Ma petite bouille : Hayden Christensen
► Copyright : Livia & tumblr
► Age du personnage : 19 ans
► Race : Humaine
► Double Compte : Lucy & Mia


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Lun 4 Mar - 18:19

Points serrés, sourcils froncés, coeur battant à tout rompre et afflux sanguin trop rapide. Je fixai le garçon narnien d'un oeil strict et dure. En réalité, j'étais en ébullition, prêt à exploser à la moindre étincelle. Tout mes sens semblaient interagir, et mes nerfs n'allait pas tarder à céder. Rien, réellement rien ne me paraissait plaisant dans la situation. Pourtant calme, et relativement tolérant envers les narniens, je me sentais transformé. A cet instant précis, je haïssais Narnia, et je crois bien que je haïssais Telmar également. J'étais en proie à une colère sans précédent, et il me fallait un effort surhumain, pour que j'apaise le jeu au sein de mon esprit.

Esméralda. Ils avaient osé enlever mon Esméralda, ma perle, mon rayon de soleil, ma demi-soeur adorée. Jamais, au grand jamais je n'aurais imaginé une chose pareille. S'il y avait bien un sujet sur lequel je perdais facilement mon calme, c'était bien l'état de santé de ma soeur, et l'action des Narniens me restait amèrement en travers de la gorge. De mon vivant, personne ne pouvait lever le doigt sur Esméralda, aussi le roi Peter et ses stupides sujets en payerait le prix fort.

Je m'avançai vers le prisonnier, et lui lançai un regard noir. Je me surpris moi même, il fallait que je me calme, car je commençai à ne plus être maître de moi, et puis, je ressemblais à mon père. Miraz. Il me croyait incapable de mener à bien un tel interrogatoire, et m'avait envoyé ce Zareck et ses méthodes des plus douteuses. Le garçon Narnien aurait bien fait de s'inquiéter, car avec un homme tel que Zareck, le pire était envisageable.

" Qui a décidé d'enlever Esméralda ? demandai-je avec méchanceté, et d'un ton sec. "

Le Narnien avait tout intérêt à me répondre, et quant au nom que j'obtiendrai, celui là aurait mieux fait de commencer à creuser sa tombe.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I let her go
T'ai-je définitivement perdu ? La princesse que j'aimais a-t-elle disparu, s'est-elle laissée consumée dans les draps de Nolan ?
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Lun 4 Mar - 22:41

Je me réveillais difficilement. Je tentais de tourner sur moi-même, comme si je voulais descendre de mon lit un lendemain de cuite. Mais impossible de bouger. Je laissais mes yeux s'habituer à la lumière et me rendais compte que j'étais attaché à un chevalet.

Mes souvenir revinrent alors. J'avais été capturé sur la plage. Mais je m'étais montré si intenable que ces enflures m'avaient assomés. La pièce était froide et lugubre. Juste une petite torche pour éclairer l'endroit en pierre. Je sentais la morsure du froid sur mon torse nu. Je savais aussi ce qui allait m'arriver. Mais au moins ce coup-ci ils avaient eu la descence de me laisser mon pantalon.

Je me mettais à hurler. au moins je pourrais leur casser les noisettes avant que ce soit sous la torture que je cris. En tout cas une chose était sur, je ne leur dirait rien. Après quelques minutes seulement, un très beau garçon entra. Habits de hautes stature, un pas noble et preste, je devais avoir affaire au prince des telmarins.

Je le regardais avec un immense dégout :

"Salut, euh d'avance je dirais rien. Alors allez vous faire foutre."

Le jeune homme entra, suivit d'un autre homme à l'air beaucoup moins gentil. J'allais passer un sale quart d'heure vu l'attirail qu'il trimbalait avec lui. Mais bon j'avais déjà eu les préludes il y a quelques mois. Maintenant nous allions juste passer aux choses sérieuses. Peut-être même sans l'humiliation. Bouarf quelle bande de petits joueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Mar 5 Mar - 10:38


Alors que Jason semblait vraiment sérieux et près à tout pour obtenir de réponse. Mon visage a moi était beaucoup plus détendu. Quand Le Roi en personne m'avait demandé d'accompagner son fils lors de cet interrogatoire d'obtenir des réponses par n’importe quel moyen, mon visage s'était illuminé. N’importe quel moyen qu'il avait dit. Ce qui impliqué donc, non seulement la parole mais aussi la torture, les coups de poing, le sang, la violence. J'adore.

Jason ouvrit tout de suite les hostilités, et le jeune narniens s'empressa de répondre qu'il en raconterait rien. La blague. Je restais silencieux, examinant la scène, laissant d'abord Jason tenter de trouver des réponses de manière calme, puis si jamais j'interviendrais, ou plutôt mon poings. Ou peut-être bien le couteau que j'avais embarqué avec.
Une sourire quelque peu sadique s’imprégna de mes lèvres, et je pris mon couteau le faisant rouler entre mes doigts. « Tu ferais mieux de parler petit! » annonçais-je d'une voix étonnement calme. Le calme avant la tempête comme on dit. Et mon dieu, comme la tempête peut être atroce s'il le faut! La lame fine se cala entre mes doigts et j'imaginais tout ce que je pourrais faire subir à cet homme, si on pouvait appeler cela un homme, pour qu'il parle.


made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jason L. Miraz
► Date d'inscription : 04/02/2013
► Messages : 649
► Ma petite bouille : Hayden Christensen
► Copyright : Livia & tumblr
► Age du personnage : 19 ans
► Race : Humaine
► Double Compte : Lucy & Mia


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Mar 5 Mar - 18:50

Gérer sa respiration, c'était le plus important pour calmer la colère. La réponse arrogante de l'avorton qui se tenait en face de moi fit monter la pression d'un cran au sein de mon être. Je savais que la limite allait bientôt être franchie, et je craignais le pire dans une telle éventualité. S'il ne voulait pas parler, nous le forcerions. Mais avant tout, je me devais de garder mon calme.

Zareck prit la parole. Il avait raison, le garçon aurait mieux fait de parler, à moins qu'il ne désire finir sous le joug des telmarins bien moins cléments que moi. Toujours au coté du prisonnier, je respirai l'air frais, en pensant à ma demi soeur, seule parmis les narniens, et je me jurerai de la venger si jamais je la retrouvai avec la moindre égratignure sur Esméralda. Je collai mes lèvres contre l'oreille du narnien.

" Tu ferais mieux de l'écouter, petit, fis-je méchamment, avant de murmurer de manière à ce que Zareck ne puisse entendre. Et crois moi, si tu ne parles pas en ma compagnie, tu risques de le faire en la sienne, et ce ne sera pas la même chose. "

Je m'écartai alors, puis frappai sur la table violemment.

" Que comptez vous faire de ma soeur ? "

J'attendais des réponses, et si elles n'arrivaient pas, je sentais que je n'allai pas tarder à me montrer aussi brute que Zareck.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I let her go
T'ai-je définitivement perdu ? La princesse que j'aimais a-t-elle disparu, s'est-elle laissée consumée dans les draps de Nolan ?
dusty scarecrow.


Dernière édition par Jason L. Miraz le Mer 6 Mar - 11:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Mer 6 Mar - 0:12

Le mec le mieux fringué semblait penser m'intimider. Et gna gna gna si tu parle pas avec moi tu le feras avec lui. Et puis quoi encore. J'avais déjà pas parlé quelques mois plus tôt. C'est pas maintenant que j'allais lâcher quoi que ce soit. Et puis quoi encore. Je regardais le jeune homme frapper sur la table en haussant le ton. L'autre m'intima de parler en jouant avec un petit couteau. Enfin bref je savais que ça n'avais rien de marrant mais il me semblait avoir déjà était dans la même situation une fois. Sauf que là ça semblait bien moins pire.

Je me foutais donc ouvertement des deux mecs :

"Et oh les tata il faut vous réveiller. Vous êtes bigleux ou quoi ? Vous voyez pas toutes ces marques sur mon corps ?"

Je laissais mes mots agir avant de continuer :

"Alors pour la petite histoire ce sont vos soldats qui m'ont fait cela il y a quelques mois. Déjà après quatre jours ils n'ont eu aucune infos. Et pourtant ils y ont mis la dose hein. Humiliation, attouchement, viol, fouet. Enfin bref la totale. Alors bon un petit couteau mon dieu que j'ai peur. Vous avez trouvé ma plus grande faiblesse."

Je me taisais. En fait j'avais peur. Mais je savais aussi qu'une troupe était déjà en route pour me sauver. Et si effectivement ils avaient la princesse, mes bourreaux ne me feraient pas trop de mal. Sinon j'ose pas imaginer ce qui allait arriver si on me retrouvé à moitié mort. En tout cas je ne donnerais pas cher de la peau de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Mer 6 Mar - 10:27


Il imaginait quoi le gamin qu'on allait sagement attendre qu'il daigne ouvrir se sale gueule pour nous raconter une histoire complètement à chier? Et en plus, il avait envie de faire son malin. Il voulait les impressionner avec ces soi-disant blessures de guerres et ses antécédents? comme si je ne savais pas ce que s'était. Mon corps à moi était bien plus marqué le sien. Mais s'il tenait tant que ça à vouloir me ressembler.
De toute façon, s'il disait vrai, s'ils avaient tant de temps à le faire parler la dernière fois, c'est parce que je n'avais pas fait parti de ses bourreaux.

« Tu sais gamin... Il est peut-être petit, mais tu n'imagines même pas tout ce que je suis capable de faire avec! » Zareck s'approcha jetant un bref coup d'oeil à Jason qui semblait déjà perdre patience. Il avait remarqué le vouvoiement de Jason, il n'allait pas se rabaisser à cela. De toute façon, il était incapable de torturer et de faire avouer avec une quelconque marque de respect. « Et tu sais ce que je penses? » Il se baissa et retira la botte du jeune homme, et approcha la lame du couteau de dernière orteil du jeune homme. « Je crois que t'es mort de peur et que t'ironises la chose pour nous faire croire le contraire. » La lame froide entra en contact avec la peau du garçon sans pour autant appuyer, ni trancher le membre. « Et tu sais ce que je crois encore? » Il leva la tête vers le jeune homme ligoté. « Je crois que t"as intérêt à parler sinon mon couteau risque malencontreusement de glisser et de sectionner ton doigt » Les phrases coulaient clairement de ma bouche, comme si j'avais l'habitude de le dire. Comme si je le faisais tous les jours. Même si s'était presque ça...« Un doigt, c'est pas grand chose... Mais ça fait mal. très mal. Et si tu ne parles pas, ça sera un autre. Puis encore un autre... Je te laisse 30 secondes pour réfléchir. Tu veux que je te montre ou bien tu préfère parler? »


made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jason L. Miraz
► Date d'inscription : 04/02/2013
► Messages : 649
► Ma petite bouille : Hayden Christensen
► Copyright : Livia & tumblr
► Age du personnage : 19 ans
► Race : Humaine
► Double Compte : Lucy & Mia


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Mer 6 Mar - 11:12

L'atmosphère se faisait de plus en plus électrique, et je sentais que tout n'allait pas tarder à nous exploser à la figure. Le garçon cachait sa peur tant bien que mal, mais je le savais tendu. Il serait peut être difficile de lui faire cracher le morceau, mais je savais qu'à Telmar, il existait bien des méthodes pour y parvenir, et Zareck était un expert en la matière. Pour ma part, je voulais d'abord calmer le jeu. Si les hostilités pouvaient être évitée, tant mieux. Surtout qu'Esméralda se trouvait parmi les narniens, et qu'elle risquait beaucoup. Cependant, je n'étais pas prêt à faire des cadeaux. Je voulais des réponses, et j'avais la certitude que bientôt, mes nerfs anéantiraient ma raison.

Quand Zareck commença sa stratégie d'intimidation, je lui jetai un regard pour lui demander d'attendre. 30 secondes avait-il dit ? J'aurais préféré éviter d'en arriver là si vite. Pourtant, j'étais prêt le laisser faire, tant la haine grandissait dans mon esprit. Méconnaissable le Jason ...

Je m'avançai alors vers le garçon, son air hautain me fit serrer les points. Je savais que perdre un doigt ne le ferait pas parler. Pas encore. Et dans son regard je perçus quelque chose. Quelque chose qui voulait dire " Vous pouvez me faire tout ce que vous voulez, la princesse sera victime du même sort. " et j'éprouvai alors l'envie de lui coller mon point dans la figure. Je posai ma main sur l'une de ses épaules, et je serrai fort, très fort.

" Parle, avorton. "

Je n'avais plus envie de rire. Et en quelques minutes à peine, calmer le jeu devint à dernière de mes préoccupations.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I let her go
T'ai-je définitivement perdu ? La princesse que j'aimais a-t-elle disparu, s'est-elle laissée consumée dans les draps de Nolan ?
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Mer 6 Mar - 16:24

J'étais de plus en plus tendu. J'essayais de ne pas trop le montrer mais visiblement ma désinvolture agaçait assez mes deux bourreaux. Alors bon. Eux allaient bien me torturer et s'amuser avec moi. Pourquoi moi je ne m'amuserais pas aussi ? Visiblement j'agaçais plus vite le "méchant flic". Il m'enleva une botte et menaça de me couper les orteils. Je le savais sérieux. Je le regardais avec un mépris non dissimulé.

D'un autre coté, visiblement l'autre aussi perdait son calme. Ses poings serrés témoignaient de son énervement. Mais il semblait avoir compris que ce qui m'arriverais ici leur serait rendu. Un petit sourire goguenard traversa mon visage avant une grimace. Purée c'est qu'il avait de la poigne le bougre. On ne dirait pas comme ça.

Mais ils semblaient oublier une chose. Le roi avait du se rendre compte de ma capture. Et même s'il savait que je ne dirais rien, dans sa grande sagesse il devait avoir emmené la jeune femme ailleurs qu'à l'endroit prévu. Je ne pouvais donc leur apporter aucunes réponse. J'étais donc résolu à souffrir dans ce cachot lugubre :

"Bon alors déjà les trente secondes sont écoulées. Et puis même si j'avais su où elle était, je ne vous l'aurez pas dit. Enfin je vous signale que le roi doit avoir noté mon enlèvement alors votre pimbêche de soeur ne doit pas être à l'endroit prévu. Maintenant messieurs je livre mon corps à vos expériences salaces."

Je fermais les yeux et serrais la mâchoire résolu à leur offrir le plus tard possible le moindre hurlement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Dim 10 Mar - 12:33


Le mot 'pimbêche" eu à peine effleurait mes oreilles, que mon couteau me glissa quelque peu des mains, faisant une entaille dans le pied du garçon. Pimbêche. Mon poing libre se leva et s'écrasa dans le visage du garçon. Pimbêche. Voilà.
L'impulsivité s’était emparé de moi et le désire de planter mon couteau dans le crâne du garçon ou bien dans son cœur, je n'avais pas encore choisi, s'imprégna de moi. Je levais les yeux vers Jason s'il ne se bougeait pas le cul pour faire parler ce morveux, je risquais de me laisser aller vraiment et alors il ne serait plus en état de parler du tout. Putain de merde.
Mais s'énerver ici, lui montrait que je perdais patience et qu'il m'énervait profondément n'était pas une solution. Il allait se sentir plus fort et en confort, et se n'était absolument pas l'effet rechercher. « Et qu'est-ce qui te fais penser que le roi est encore en état de se rendre compte de quoi que se soit? » Je ne le quittais pas du regard. On allait attaquer par le mental avant de briser le physique. ou peut-être un mélange des deux. Après tout c'est plus facile d'atteindre le cœur de quelque chose quand les parois sont fissurés, non?


Je crois que j'ai jamais écris quelque chose d'aussi nul de ma vie :o Désolée :s

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jason L. Miraz
► Date d'inscription : 04/02/2013
► Messages : 649
► Ma petite bouille : Hayden Christensen
► Copyright : Livia & tumblr
► Age du personnage : 19 ans
► Race : Humaine
► Double Compte : Lucy & Mia


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Mer 13 Mar - 16:32

Pimbêche. Ce mot résonnait dans mon esprit alors que je serrai des dents pour éviter de coller mon poing dans la figure ce minable qui osait insulter mon Esméralda. Je savais que si je cédais à mes pulsions, j'allai le réduire en poussière. Et j'en avais très envie. Mais je devais me contrôler pour mener l'interrogatoire à bien.

Zareck avait entaillé le pied du prisonnier, et je percevais la pression et l'adrénaline monter en lui. Lui également essayer de se calmer, alors que dans la pièce l'atmosphère devenait bien plus qu'électrique. Tout mes muscles se tendaient, et je craignais de voir la situation basculer d'un instant à l'autre. Mon compagnon telmarin tenta alors l'intimidation morale, il cherchait à ébranler la résistance cérébrale du garçon afin de le rendre vulnérable. Zareck recherchait le point sensible de l'avorton. Pour l'utiliser contre lui. Et lui faire endurer une souffrance bien plus atroce que la douleur physique.

Je me reculai du garçon, et me positionnai de manière à lui faire face. Le mot "pimbêche" clignotait encore dans mon esprit, et à cet instant, je me sentis d'une violence extrême. Si Zareck désirait prendre son temps, j'étais bien décidée à en découdre. A vrai dire, je n'éprouvais aucune pitié envers le prisonnier.

" Dis moi, ces mutilation, elles sont douloureuses ? demandai-je avec défiance. Elles doivent certainement te rappeler d'affreux souvenirs ? "

Mes questions étaient rhétoriques, et je le guettai d'un oeil mauvais.

" Tu as certainement du endurer ces souffrances pour protéger quelqu'un non ? Autrement, tu aurais certainement parler pour éviter de telles blessures. "

Là encore, je n'attendais pas de réponses, constatant seulement des faits. Et pour une des rares fois au cours de mon existence, j'étais d'accord avec Zareck. S'il cherchait le point faible du garçon, pour le briser mentalement, j'allai l'aider sans aucune hésitation. Et avec plaisir. Je voulais voir ce minable regrettait d'avoir prononcé chaque syllabe du mot "pimbêche" .

Spoiler:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I let her go
T'ai-je définitivement perdu ? La princesse que j'aimais a-t-elle disparu, s'est-elle laissée consumée dans les draps de Nolan ?
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Mer 13 Mar - 17:02

En un instant mon pied se retrouva entaillé et ma figure me fis un mal atroce. Visiblement insulter la garce qui se trouvait dans notre campement à l'heure actuelle n'était pas à faire. Et vu la réaction du prince, il tentait de se calmer. C'est alors que le bourrin pris la parole. Visiblement il devait pas être doué en psychologie. Il tenta une attaque vicieuse en parlant de Peter.

Mais bon si vraiment Peter avait été capturé, tué ou même grièvement blessé, il y aurait bien plus de bruit que ça. Je pense que les telmarins danseraient plutôt que de venir me torturer. Je ne relevais donc pas cette attaque.

Le prince lui semblait tourner et virer dans la pièce. Pour le moment on pouvait dire que je menais. Même attaché à un chevalet de torture, stressais et apeurais, j'arrivais à dominer mes bourreaux. Je souriais au prince quand il me parla. J'attendais qu'il finisse de parler et répondais à ses questions même si je savais que ces dernières ne réclamaient aucune réponses :

"Pour te répondre non ce n'est pas douloureux. Enfin ça ne l'est plus. Pour ce qui est des affreux souvenirs, oui je dois dire que c'est sans doute le pire de ma vie. et pour la personne que je protégeais ce jour là, c'était ma mère qui est morte des mains de vos soldats. Donc bon maintenant c'est fait. Et non je n'aurais pas parlé. Mes parents m'ont toujours appris la loyauté. Je ne trahirais donc pas mes rois et reines."

En fait le bourrin avait touché juste sur la personne. Et le prince avait vu juste dans ses paroles. Pour sauver Peter, je dirais ce qu'ils veulent. Mais ils n'étaient pas prêt de l'avoir. Alors bon j'allais encore souffrir inutilement. Mais au moins je ferais honneur à mon peuple et à ma famille. Je ne dirais pas où est caché la princesse telmarine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Dim 17 Mar - 16:53


Bon là, si ça ne tenait qu'à moi, il serait probablement mort baignant dans son propre sang. Mais à quoi bon le tuer s'il ne peut plus parler après? Je commençais à le cerner le gamin à comprendre qu'il disait vrai, qu'il était vraiment loyale et qu'il ne dirait probablement rien même si je le vidais de son sang. On pourrait le qualifier de physiquement intouchable. Mais moralement? Il n'a pas été enlevé pour rien tout comme Esmé n'a pas été enlevé par hasard. Sa relation avec les rois et reines doivent être fortes, donc il doit probablement les apprécier plus qu'il ne le devrait. comme il devait apprécier sa mère...

« Tu sais ce qu'on raconte? Qu'un soldat, un tueur, se souvient parfaitement du visage de chacune de ses victimes avant sa mort... J'y croyais pas. Et pourtant tu sais quoi? Je me souviens exactement du visage de tous les narniens que j'ai descendu... Et ta mère, elle tirait vraiment une sale gueule ce jour là. J'étais là, j'ai tout vu. »

Je marquais une pause, laissant place au silence. Je n'avais pas la moindre idée de qui pouvait être cette femme, ni de qui avait pu la tuer. Mais j'en avais déjà tué plus d'une, et elle arborait toute la même expression de peur et de panique. Le visage terrifié, en larme, me suppliant de leur laisser la vie. Après tout, elle aurait très bien pu être l'une d'entre elle. Mais ne sachant pas les détails, je préférais laisser croire que se n'était pas moi mais que j'y avais assisté, que je savais tout.

« Mais tu devrais remercier le type qui a fait ça.. Il a comme abréger des souffrances qui n'existaient pas encore. Je te laisse imaginer à quel point elle aurait été exténué et déchirer après qu'une bonne dizaine de soldat lui soit passer dessus si on l'avait laissé en vie. Peut-être même que je serais devenu ton beau-père!» terminais-je accentuant la fin de ma phrase par une vague amusement.

Mais propre propos m’écœuraient. Pourtant, s'était la stricte vérité. Il arrivait couramment que certaine femme subisse se sort. Et malgré tout le sadisme et la méchanceté dans je savais faire preuve, je ne faisais jamais parti de ce genre de chose. Bien souvent, c'est même-moi qui les rappeler à l'ordre, leur rappellent qu'il s'agissait d'un être humain et non d'un jouet.

« Et tu sais quoi? J'ai deux ou trois amis qui adorent les gamins dans ton genre! Alors... A ta place, je réfléchirais à deux fois, avant de vouloir jouer au héros. »




made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jason L. Miraz
► Date d'inscription : 04/02/2013
► Messages : 649
► Ma petite bouille : Hayden Christensen
► Copyright : Livia & tumblr
► Age du personnage : 19 ans
► Race : Humaine
► Double Compte : Lucy & Mia


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Dim 17 Mar - 18:12

L'avorton qui se tenait sur la chaise venait de faire sa première erreur. Grossière erreur d'ailleurs. En abordant la mort de sa mère, il avait tendu à Zareck le bâton pour se faire battre, et celui ci l'avait saisi sans la moindre hésitation. C'était idiot car il venait de perdre l'avantage qu'il avait depuis le début. L'interrogatoire prenait un virage qu'il ne fallait pas manquer. Nous avions la chance de pouvoir reprendre le dessus.

Je marchai d'un pas lent dans la salle, écoutant les propos du telmarin, et observant d'un oeil strict le garçon. Les paroles de Zareck avaient de quoi faire saigner les oreilles, et briser des coeurs. Pourtant, de telles pratiques étaient courantes ... Malheureusement. Cependant, je me demandais si cela ferait plier le narnien. J'en doutais, même si je savais que la torture des mots est bien souvent la plus douloureuses.

Lorsque mon camarade eut fini de parler, je m'approchai du garçon, et m'assit sur la table d'un geste vif. Je pris un air détaché et le regardai avec mépris.

" Tu devrais l'écouter. Ta petite gueule d'ange à tendance à bien plaire à ses amis. "

Je souris de manière sadique. Me comporter ainsi m'écoeurer, pourtant, comme on dit, la fin justifie les moyens. Et ma chère soeur méritait que je sacrifie mon humanité pour elle. Je scrutai l'avorton, toujours avec la même expression.

" Et puis, tu sais quoi. Ta petite maman est certainement morte pour te protéger ... A vrai dire, si tu ne parles pas, elle sera morte en vain. Car il va de soi que si on ne tire aucune information de toi, il n'y a aucun intérêt à te garder en vie. "

J'approchai mon visage du sien, dans un tentative d'intimidation.

" Que crois-tu ? Que ton cher roi va venir te porter secours. Franchement, je crois bien qu'il n'en a rien à foutre de te voir mort ou vivant. Tu es tellement insignifiant petit. Maintenant, je te conseille de parler, parce que sinon, je te fais exécuter sans aucune culpabilité. "

J'avais envie de vomir. Je me comportai comme ceux que je haïssais. Mais pourtant, Esméralda était plus importante que l'estime que je portai à moi même.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I let her go
T'ai-je définitivement perdu ? La princesse que j'aimais a-t-elle disparu, s'est-elle laissée consumée dans les draps de Nolan ?
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Lun 18 Mar - 13:09

Je tournais mes yeux vers Jason. Lui avait visé juste. Ma mère n'était pas morte pour me protéger mais si je n'étais plus là pour transmettre son héritage et celui de mon père, alors sa mort n'aurait servie à rien. Il venait de me toucher et je ne pouvais pas le cacher. Pas même dans mon comportement. Le regard de haine qui lui atterie dessus en était la preuve.

J'étais profondément dégouté. Je n'avais pas peur de leur menace sur mon corps. Me faire violer, je l'avais déjà subit. Je ne pouvais nier que cela était terrible et très douloureux, autant moralement que physiquement, mais en aucun cas je ne trahirais mon roi. J'envoyais un crachat en direction du prince. Ce dernier arriva sur sa belle veste.

Un sourire goguenard traversa mon visage alors que je tournais mon visage vers Zareck :

"Ben quoi appele les tes potes abruti. J'ai pas peur. Et je sais que vous ne me tuerez pas. Sinon au revoir la dernière chance de trouver le camps narnien et du coup votre greluche."

Ma voix était forte, censée cacher ma peur. Leur travail de zape commençait à faire effet. Il fallait que je reprenne le dessus et vite ou alors ils allaient gagner. En attendant, je respirais un grand coup et fermais la bouche. Je me cloîtrais dans le silence. Ils avaient bien assez entendu ma voix. Ce qu'ils entendraient de moi désormais ce sont mes hurlements de douleur. Rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Lun 18 Mar - 17:58


J'étais content de voir que Jason lui aussi s'y mettait. Le gamin était plus fort que prévu, mais lui parler de sa mère et tout ce qui pourrait le toucher ne ferait que l'affaiblir. Seulement... Il n'avait absolument pas prévu que le gamin lui demande de faire venir ses potes. Pris au dépourvu. Mais sa voix forte le trahissait. Comme pour contrer les tremblement et la peur.
Un sourire s'étira sur mes lèvres. Admiratif de son courage et avide de voir ce qui allait se passer.
Bon d'accord, j'avais beau être admiratif de la manipulation j'étais incontestablement beaucoup plus fan de la torture physique. C'est pourquoi, une nouvelle fois, mon poing vola sur son visage. Soulagement. Au début, quand j'étais plus jeune et que j'avais commencé ce genre de pratique, je m'y prenais tellement mal et j'avais tellement peur que je me faisais plus mal à moi-même qu'au mec que je cognais; Mais avec le temps, avec l'expérience, mes mains étaient devenues dures et puissantes. si bien qu'un simple coup paraissait comme une caresse pour moi.

« Tu mens mal et tu es bien trop sur de toi, gamin. N'importe quel être humain aurait peur. Tu ne veux pas parler? A quoi servirait de te garder en vie? Comme si nous allions gentiment te remettre sur pied et te renvoyer chez tes amis narniens. Il m'arrive d'être clément, mais pas à ce point. A la rigueur, je te laisserais choisir ta mort... Ou peut-être bien que je te laisserai mourir tout seul. Ça doit être horrible de savoir qu'on va mourir mais qu'on ne peut rien y faire, non? Imagine-toi, dans cette pièce à attendre qu'on te ramène à manger et à boire, à espérer au moindre bruit... Imagine. Ta gorge sèche, ton ventre qui appelle à l'aide.. Ta tête qui te tourne. Et la douleur. Et tu ne peux rien faire. Parce que tu es seul et que tu sais que personne ne viendra t'aider.
Alors que là, tu n'es pas seul. Je suis là, Jason est là. Et tu as le choix. Il te suffit juste de faire le bon... »


Je levais les yeux vers Jason discrètement. J'étais tenté d'aller chercher ces soldats fous qui avaient très mauvaises réputations encore pire que moi et se seraient sans doute jetés sur le gamin pour en abuser de tous les côtés.




made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jason L. Miraz
► Date d'inscription : 04/02/2013
► Messages : 649
► Ma petite bouille : Hayden Christensen
► Copyright : Livia & tumblr
► Age du personnage : 19 ans
► Race : Humaine
► Double Compte : Lucy & Mia


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Jeu 21 Mar - 18:45

Nous nous étions aventurés dans un dialogue de sourd. Lorsque Zareck ou moi prenions l'avantage, le gamin nous clouait le bec, et inversement. Je commençai sérieusement à m'impatienter tandis que je voyais que nous foncions vers un mur. Plus le temps passait, plus la tension venait titiller mes muscles, et face à l'air arrogant du garçon, je résistai à la violence intense qui me démangeait. Je savais que chaque seconde pouvait être fatale pour ma soeur, et cette pensée me rendait complètement dingue.

Je vis Zareck aplatir son poing dans la figure du gamin, et je me surpris à m'en trouver ravi. Visiblement, il perdait patience. Et le connaissant, mieux ne valait pas l'impatienter. Rapidement, il débuta son monologue sous mon regard ardent. Il pensait chacune de ses paroles, et j'étais persuadé qu'il était déjà en train de passer en revue la liste des tortures possibles ...

Je croisai rapidement le regard de mon camarade, et j'éprouvai l'étrange impression que la situation n'allait pas tarder à exploser. Il fallait agir, et vite. Je m'approchai du garçon, et sourit de manière inquiétante.

" Tu vois petit, je crois que tu es face à un choix important. Parle et tu vis ... "

Je marquai un pause, lui collai une très violente gifle au visage, avant de lui refaire face.

" Refuse de parler, et cette gifle sera comme une caresse comparée à ce que l'on te fera subir. "

Je me reculai pour regarder Zareck, espérant qu'il comprenne que je lui demandai de passer à la vitesse supérieure.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I let her go
T'ai-je définitivement perdu ? La princesse que j'aimais a-t-elle disparu, s'est-elle laissée consumée dans les draps de Nolan ?
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Jeu 21 Mar - 19:50

Un coup de poing d'une rare violence, suivit, quelques secondes plus tard d'une puissante gifle du prince. Mon sang gicla pour la première fois, un peu sur la main du prince et pas mal sur mon torse. Je me remettais bien les idées en place sans pour autant les écouter. Me tuer ? Et bien il pouvaient pas. Me torturer et je ne parlerais pas. Donc j'avais repris l'avantage. Quoi que j'avais pas terriblement bien menti plus tôt.

En fait j'avais de nouveau peur de passer entre les mains de ces sauvages. Je me rappelais que trop bien ce que j'avais vécu ces quatre jours où j'avais été leur prisonnier. Je me souvenais de chaque main sur mon corps, de chaque sensation que j'avais pu ressentir entre leur mains. J'en faisais encore des cauchemars. Des frissons me parcouraient parfois quand on me frôlé.

Néanmoins je souriais. J'avais eu une idée. Je secouais ma tête et regardais le prince :

"Vous savez quoi ? Je m'en fou. Frappez moi autant que vous voulez de toute façon je ne suis pas le seul à avoir mal."

Mon visage s'étendit dans un véritable sourire goguenard et je me mis à rigoler sincèrement :

"Et oui vous voyez notre légende à nous Narniens c'est l'histoire du grand lion. Un puissant lion nommé Aslan qui contrôle la magie et la dompte. C'est lui qui a mis fin au règne de la sorcière blanche. Et c'est lui qui m'a enchanté et lié à votre sœur jeune prince. Tous les narniens faisant partie de la mission juste pour ça. au cas où l'un de nous serait capturé et torturé."

Je rigolais de nouveau. Je trouvais cela amusant :

"Une idée de Peter et de notre général Brunehild. Vous devez le connaître de réputation. Vous savez celui qui a un camps à lui car il est mal aimé de notre peuple parce qu'il est un peu comme vous. Il aime faire souffrir."

Je laissais mon sourire goguenard sur mon visage :

"Ben quoi. Allez y continuez j'attends moi. Il en ai ou ce viol ? Il son ou tes potes ? Tu la ferme là un enfoiré."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Sam 23 Mar - 17:46


Le retrait de Jason voulait tout dire. J’avais libre champ. Désormais, je pouvais faire tout ce qu’il me semblait bon pour faire parler ce petit merdeux. D’habitude se n’était pas comme ça. D’habitude, j’aurais déjà fait pisser le sang le mec, j’aurais déjà planté mon couteau une ou deux fois et l’aurait affublé d’insultes pour le faire craquer en le traitant comme une sous-merde.
Mais ce qui changer, c’est que d’habitude, il n’y avait pas la vie de la princesse en jeu. Et d’habitude, ça fonctionnait. Le gamin semblait reprendre courage, bien que peureux. Racontant une histoire à dormir debout avec son lion adoré. A chier.

«Je crois pas que ton attardé de roi et son soldat à la con soient aussi intelligents pour penser à un truc pareil. Et puis ton Aslan de mes deux, on l’a pas vu depuis des lustres. Alors lien ou pas j’en ai rien à battre. Tu vois ? Et admettons même que je n’ai pas envie de prendre de risque, ce qui serait vraiment à chier, tu crois vraiment que c’est ton histoire pourrie qui va me pousser à te laisser tranquille ? Prends pas tes rêves pour une réalité le gnome. Et puis de toute façon, l’enfoiré comme tu dis, n’est pas assez con pour gober un truc pareil.»

Du tac-au-tac. J’étais sur de moi. Plus aucun doute n’allait trahir mes paroles. Elles étaient limpides, directes, froides. Même si au fond, ce qu’il racontait pouvait grandement être possible. Au combien cela était vrai, l’information ne m’avait pas échappait et à Jason non plus. Si Aslan était réellement à l’origine d’un tel truc, cela voudrait dire que le Lion était de retour… Ce qui n’était pas forcement bon pour nous.
De toute manière vrai ou pas, j’en avais raz-le-cul. Il étant de parler encore plus cruellement et franchement, il est temps de faire mal !

« Moi aussi j’ai été gamin un jour.. . J’ai été comme toi, je voulais jouer au héro. J’en avais rien à foutre de moi, tout ce qui comptait c’est les autres. Je suis certain que pour toi c’est pareil. Tu serais près à mourir pour les narniens ? Tu tiens plus à eux qu’à ta propre vie. Mais qu’est-ce que tu deviendrais s’ils venaient tous à disparaitre ? Disparaître est un mot bien trop doux. Mais nous ne sommes pas dupes. L’armée Telmarine est grande, bien plus grande que celle des narniens, et elle a vite fait de raser toute la forêt et de tomber sur tes petits amis. Et tu sais ce qu’on fera… ? On fera comme on a fait à ta petite maman chérie. On commencera par les femmes, et on les violera avant de les tuer de manière horrible en vaillant bien à ce que leur mort soit lente pour qu’elles puissent agoniser devant leurs maris et leurs pères. Tu as déjà démembré quelqu’un, c’est vraiment horrible… Mais tu vois tant que c’est pas moi à qui on arrache les membres, ça ne me dérange pas. Peut-être qu’on optera pour ça. Ensuite.. Ensuite, quand elles auront rendu leur dernier souffle, on se tournera vers les hommes. Le viol sera aussi de rigueur. La castration aussi. Après tout à quoi leur servira leur engin si toutes les femmes sont mortes ? Peut-être même qu’on les forcera à avoir des rapports entre eux, pour plus de plaisir. C’est plutôt distrayant... Et pendant que ton cousin baisera ton meilleur ami sur le cadavre de ta petite amie préalablement violé et démembré par mes soins, on commencera à allumer un feu… Histoire de faire cramer le cochon après ! Je te raconte pas l’odeur… Et tu sais quoi ? Tu pourras même la sentir de ta cellule. En cadeau souvenir, je te ramènerais sans doute une ou deux têtes. Si t’as des noms, n’hésite pas, que je te fasse un minimum plaisir tout de même ! »

Un mince sourire sadique, à peine visible, s’empara de mes lèvres. Toutes ces visions me provoquaient à la fois dégout et excitation, bien sur ce n’était que pure imagination, mais s’était tout à fait possible.

« Et tu sais ce qui sera le plus cruel dans l’histoire ? Ce n’est pas l’odeur horrible de la chaire humaine entrain de bruler qui te montera au nez, ni la vision des morceaux de corps que tu auras la chance de voir… Non, le plus cruel, c’est qu’ils seront tous morts par ta faute. Le plus cruel, se sera devoir regarder cette tête décapité ronger par la souffrance en te disant que si tu avais parlé, elle ne serait pas tant marquée par l’horreur et serait toujours en vie. »

Mes poings me rongeaient. L’envie de le frapper encore et encore était toujours présente. L’envie de faire couler son sang était vraiment plaisante. Mais les mots qui sortaient de ma bouche étaient tellement moches que ça en devenait encore plus plaisant.

« Et Esméralda dans tout cela ? Et bien si il est trop tard pour elle. Il sera trop tard pour toi. »

Rien ne me trahissait. Je croyais dur comme fer à mes propos. Mon regard n’avait sans doute jamais était aussi sombre et mon visage aussi marqué. Ce que je venais de débiter allait faire son effet, restait plus qu’à voir lequel.
Quittant enfin le gamin des yeux, je me tournais vers Jason. La menace était une chose, maintenant, il ne restait plus qu’à faire croire au môme qu’elle était presque totalement mise à exécution. Croisant le regard du Telmarin, je marmonnais.

« Je crois qu’il est tant d’aller s’occuper de notre autre ami narnien. »

Un regard, un seul. Et il avait compris. Nous on avions discuté un peu avant d’entrer dans la cellule. Clément était le seul otage que nous ayons. Mais nous avions convenu d’inventer un otage imaginaire dans la cellule d’à côté. Un otage qui crierait au moment venu, pour mettre un peu la pression au môme. Mais hors de question que l’un de nous deux crie, le gamin pourrait nous reconnaitre. C’est pourquoi… Nous avions décidé de torturer un de nos propres serviteurs. Un vieux grincheux qui de toute façon n’en avait plus pour longtemps. Et les cris seraient bien plus réalistes. Avec un peu de chance, Jason avait compris et irai faire ce qu’il faudrait.



made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jason L. Miraz
► Date d'inscription : 04/02/2013
► Messages : 649
► Ma petite bouille : Hayden Christensen
► Copyright : Livia & tumblr
► Age du personnage : 19 ans
► Race : Humaine
► Double Compte : Lucy & Mia


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Dim 24 Mar - 15:17

Je savais ce qu'il me restait à faire. La situation avait basculé, et désormais, c'était à mon tour d'agir. En réalité - bien que j'aurais préféré mourir plutôt que de le reconnaître - je restais scié et admiratif vis à vis du comportement de Zareck. Le jeune homme avait empoigné fermement la situation et semblait décidé à en finir une bonne fois pour toute. Chacun de ses mots paraissait être prononcé pour enfoncer le garçon dans une spirale infernale. Si le gamin s'en sortait physiquement indemne, j'étais prêt à parier que mentalement, il finirait par être détruit. Les descriptions de Zareck me faisait saigner les oreilles, pourtant, j'éprouvais entièrement son attitude, ce qui m'écoeurait. Je savais qu'il ressentait du plaisir à torturer le garçon, et à imprégner les moindres recoins de son esprit, d'images sordides et ignobles.

Sortant de mon état léthargique, et tentant d'oublier les représentations inhumaines que mon esprit avait crée, je souris de manière sadique, et tapotant l'épaule de mon camarade.

" Je vous laisse en tête à tête, fis-je avant de me tourner vers le garçon toujours ligoté. Un de tes petits copains m'attend. Tu vas bien t'amuser avec Zareck. "

Mon regard brillait d'une lueur malveillante alors que je me dirigeai vers la porte. Pourtant, je me ravisai et serrai les points.

" Et Ibañez, pas de quartier hein, fais lui regretter d'avoir prononcé le mot "pimbêche" pour parler de ma soeur. "

Je sortis alors de la pièce, et lorsque je fus à l'abri des regards, j'inspirai calmement, avant de me déchaîner contre le mur. Je frappai des poings à m'en faire saigner. Je me haïssais, et en même temps, j'étais fier de moi. Je savais bien qu'en laissant le gamin avec Zareck, cela revenait à le condamner, pourtant, je n'éprouvais aucune culpabilité. Mais qu'étais-je en train de devenir ? Refrénant enfin ma colère, j'entrai dans la pièce dans laquelle se trouvait le vieillard amaigri. Je devais accomplir ma mission, même si cela me coûtait énormément.

" Désolé, murmurai-je alors que je sentais les larmes me monter aux yeux. "

Et je cognai. Fort. Le visage. Et je perçus le sang sur mes doigts. Et les cris s'élevèrent au dessus de nous. Et je venais de dire adieu à mon estime personnelle, car somme toute, mon existence n'avait aucune valeur comparée à celle d'Esméralda.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I let her go
T'ai-je définitivement perdu ? La princesse que j'aimais a-t-elle disparu, s'est-elle laissée consumée dans les draps de Nolan ?
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Lun 25 Mar - 13:07

Les mots de Zareck touchaient juste. Je me sentais dépitais. J'aurais voulu me boucher les oreilles. J'étais allé trop loin et ils me le faisaient bien comprendre. Cependant, j'étais surpris qu'ils n'ai pas eu l'idée de raser la forêt avant. Quoi que si je me souvient bien ils ont peur de ce qu'elle peut cacher et surtout de la colère d'Aslan. Je fermais les yeux, espérant pouvoir me déconnecter de la réalité que cet înfame mec me mettais sous les yeux. J'avais déjà vu cela quand j'avais été capturé.

Je fermais donc les yeux espérant enlever ces horribles images de mon cerveau. Mais bien vite les pas du prince ainsi que sa voix retentirent dans la salle. Il avait un sourire que je n'avais pas encore vu. Il me fît froid dans le dos. Ses paroles aussi me semblèrent désespérante. Je n'avait plus aucune chance de m'en sortir qu'avec des bleus. Même si je parlais ils me feraient souffrir. Je lançais :

"Ne touchais à personne je vous prévient. Je ...."

Mais avant que je finisse ma phrase, le jeune homme était sorti. Je regardais Zareck avec un regard de dégout immense. Puis quelques secondes plus tard, les premiers cris se firent entendre. Je me débattais sur mon chevalet. J'espérais faire céder les liens. Mais rien n'y fit. Je revivais le cauchemars qui avait été le mien il y a déjà quelques temps. J'entendais mon camarade souffrir le martyr. Je hurlais :

"LAISSEZ LE BANDE DE SAUVAGE."

Mes larmes coulaient abondemment alors que les cris de mon ami se faisaient de plus en plus faibles. Puis je n'entendis plus rien :

"PUTAIN MAIS VOUS AVEZ FAIT QUOI. VOUS AVIEZ PAS LE DROIT. PITIÉ.....PITIÉ."

Je devais sauvé mon camarade. J'en avait fait la promesse sur la tombe de ma mère. Ne plus jamais faillir. Ne plus jamais laisser quelqu'un mourir à ma place.

Je regardais Zareck. Je le voyais flou. Mes larmes n'avaien pas cessée :

"ALORS QUOI T'ES PAS CAPABLE DE BOSSER SEUL ? IL VOUS FAUT UN SUPPORT DES FOIS QUE JE DISE RIEN ? BANDE DE CONNARD JE VAIS TOUS VOUS CREVER."

Une nouvelle fois je m'agitais comme un fou sur le chevalet. Je voulais faire céder mes liens. Les cris reprirent. Je me secouais dans tous les sens :

"ARRÊTEZ. EN DEHORS DE MOI ET DE PETER PERSONNE NE SAIS RIEN. PITIÉ."

Je cessais de bouger. Je n'avais plus de force. Ni physique ni mentale. Je regardais Zareck d'un regard suppliant :

"Tue moi. Je ne pourrais plus jamais regarder Peter en face."

Je venais de donner une information capitale. Seul moi connaissais les endroits où pouvaient être cachée la princesse.

"La table de pierre. Ils sont là bas."

Bien sur cela était un mensonge mais il fallait que je fasse un peu de théatre. Je détournais le regard alors que des larmes coulaient de nouveau de mon visage. Il fallait que je fasse croire que plus jamais je ne pourrais regarder mon roi en face, que plus jamais il ne me ferait confiance. Et je venais aussi de trahir mon peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Mar 26 Mar - 16:17

ATTEEENTTTTTTTTTTTIIOOON! INTERDIT AU MOINS DE 18 ANS


Le plan fonctionnait à merveille. Vraiment. Et je savais à quel point cela devait être difficile pour Jason de faire cela. Le vieux hurlait. Jason devait sans doute se retenir de se joindre à lui. Le gamin chialer et se mettait à brailler aussi. J’étais désormais le seul à rester calme, bien que jouissant intérieurement. Jouissance qui demandait à être libéré immédiatement ! Le mental était touché, il fallait désormais tuer le physique et la fierté. Il allait falloir l’amocher et l’humilier.

Et le fait qu’il hurle que je n’étais pas capable de bosser seul déclencha, la première partie. Mon poing droit alla à la rencontre de son ventre, avec l’espoir de lui éclater l’estomac, de lui péter la rate, jusqu’à en hurlait, jusqu’à en vomir. Et si un point ne suffirait pas, les autres suffiraient. Après mon poing droit, ce fut le gauche, puis à nouveau le droit. Avant de quitter son ventre et d’aller s’éclater sur son visage, lui arrachant des plaintes, du sang et quelques dents au passage. Magnifique. J’adore. Toujours si fascinant et extraordinaire.

En dehors de lui et de Peter personne ne savait ? Mon cul ! Comme si se minable roi n’avait pas mit au courant ses pimbêches de sœurs et son attardés de frère ! Comme si se vaut rien de Caspian n’avait pas été éloigné de l’affaire, et comme si leur chef de guerre ne surveillait pas tout cela de près.

La tale de pierre, j’enregistrais l’information. S’était tout à fait possible. Vraiment. Après tout, la table de pierre était un de leur repère. Je n’y avais jamais mit les pieds, mais tout était possible. Sauf que j’avais appris une chose à force de torturer les gens, souvent, ils cherchent à mentir pour qu’on les laisse tranquille. Alors d’un, rien ne me prouvait qu’il disait la vérité. De deux, je n’allais pas le laisser tranquille. De trois, que se soit vrai ou pas, je continuerais dans ma lancée jusqu’à ce qu’on m’arrête, si on arrive à m’arrêter.

« La table de pierre tu dis ? Très bien… D’accord. Mais c’est pas assez ! »

Les cris du vieillard se firent entendre une nouvelle fois à côté. Il n’avait rien demandé, mais il aurait de quoi être fier d’avoir rendu service à Telmar. Peut-être même que j’irai le voir après s’il est encore envie. En attendant, il fallait passer à l’étape suivante.
Mes lèvres se retroussèrent et un crachat quitta ma bouche pour atterrir sur le gamin.

« Tu sais ce qui est bête ? C’est que mon collègue soit parti torturer ton ami… Parce que j’ai vraiment envie de pisser là. Et je ne peux pas te laisser seul. Pas tant que je suis sur que tu dises la vérité et pas tant que je n’aurais pas plus de détails. Alors je vais être forcée de déballer ma machine devant toi. »

Je souris. Un sourire vraiment malsain ne présageant vraiment rien de bon. Je retire ma ceinture, laisse tomber mes couteaux et tout mon attirais au sol. Je relève le tissu qui me sert de chemise et baisse mon pantalon. L’engin est dehors, pire qu’une machine de guerre. Et sans la moindre gêne, je pisse. Sur lui, m’éclatant à diriger l’urine. Ses pieds. Son torse, même son visage. Je suis incroyablement dégelasse. La chose faite, je fais mine de remballer la chose, mais m’arrête.

« Mince… Tu sais quoi ? Il y a un autre problème », annonçais-je en faisant une moue faussement perturbée. « Tu sais ce que c’est ? C’est qu’une fois que ma troisième jambe est dehors, j’ai toujours besoin d’assouvir certains besoin. Ici, on m’appelle chaud lapin, parce que je suis déjà passer entre les jambes de tout le monde, hommes aux femmes… Et tu ne vas pas échapper à la règle. »

Un regard vicieux. Un trou reste un trou. Qu’il s’agisse de celui de ce petit crétin, ou bien de celui de la reine de Telmar. Je m’approche et commence à le déshabiller.

« Alors maintenant t’as le choix… Ou tu me donne plus de détails et tu me dis la vérité. Ou bien… » Je jette un regard à mon engin. « Tu sais ou il va finir… »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jason L. Miraz
► Date d'inscription : 04/02/2013
► Messages : 649
► Ma petite bouille : Hayden Christensen
► Copyright : Livia & tumblr
► Age du personnage : 19 ans
► Race : Humaine
► Double Compte : Lucy & Mia


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Mer 27 Mar - 21:06

Je frappai, encore et toujours. Et les cris qui envahissaient la pièce. J'avais mal. Mal partout. Une brute horrible. Je me sentais comme possédé alors que j’agissais sans réfléchir. Je savais que l'estime que j'avais de moi même était désormais morte et enterrée, pourtant, il fallait que l'on trouve Esméralda. Me pardonnerait-elle d'avoir été aussi lâche ? D'avoir jeter un jeune garçon dans la gueule du loup. Je n'osai imaginer ce qu'il se passait de l'autre coté de la paroi. Je savais ce dont été capable Zareck, et j'avais voir dans le dos. Ce garçon était fichu. Lorsque l'on passait à travers les mains - et bien autre chose - du telmarin, on en sortait défiguré à vie. Une défiguration physique certes, mais surtout mentale. Mais le garçon ne serait pas le seul à voir son mental ébranlé. Je me sentais comme une merde. Comme la pire des ordures. Mon père devait certainement être fière de moi.

Mes poings continuaient à fuser. Dans le ventre. Contre les côtes. Sur le nez. Partout. Je vidai la colère que j'éprouvai contre moi même sur ce pauvre vieillard qui n'avait rien demandé. Je me haïssais, et je détestais les narniens qui m'avait poussé à agir ainsi. Aucun crime n'est pardonnable, pourtant Esméralda était ma seule chance de salut.

Je cessai un instant pour écouter ce qui se déroulait dans la pièce adjacente. Le gamin hurlait. Il ne tarderait pas à céder. Ou peut-être pas. Peut être mourrait-il sans avoir prononcé un mot. J'eus alors une idée. Je savais un morceau de parchemin qui traînait dans ma poche, et avec mon sang, j'inscrivis quelques mots. Pour Zareck. Je n'avais pas trop de place et j'espérais qu'il comprendrait le stratagème. D'un rouge vif, les mots se dessinèrent sur le papier jaunies :

" Narnien avec moi. Supplie garçon parle. Tant souffrances. "

J'osai croire que mon camarade comprendrait en ces paroles un moyen de manipulation. Faire croire au garçon que son cher ami narnien le suppliait de parler pour abréger ses souffrances. Et exagérer bien sûr. Rendre la chose plus sadique.

Je pliai le parchemin, puis frappai un fort coup, avant de sortir de la pièce, et de glisser le papier sous la porte du cachot dans lequel se trouvaient Zareck et le gamin. Et puis, je retournai auprès de mon vieillard, pour glisser à nouveau vers les ténèbres.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I let her go
T'ai-je définitivement perdu ? La princesse que j'aimais a-t-elle disparu, s'est-elle laissée consumée dans les draps de Nolan ?
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Lun 1 Avr - 11:05

Je n'étais plus rien. Je ne voulais plus rien être. En cet instant j'aurais voulu mourir. Même si c'était un mensonge, j'avais trahi mon peuple. J'étais brisé. Ils avaient réussi. Je n'étais plus qu'un joué pour Zareck. Ses poings me tirèrent plusieurs râles de douleur. Mes côtes se brisèrent, mes organes en avaient prit un coup. Je crachais du sang. Mes larmes se mêlèrent à celui-ci et commencèrent à couler le long de mon corps.

Quand il se déshabilla, je m'attendais à recevoir des coups de ceintures. Mais il sortie son engin et commença à m'uriner dessus. Bientôt l'ensemble de mon corps pua la pisse. Alors que je croyais que c'était fini, il s'avança vers moi avec un sourire malsain. Je tremblais à ses paroles. J'allais devoir de nouveau subir cet affront. J'allais perdre une nouvelle fois mon humanité pour devenir son joué. Il voulait que je parle un peu plus. Mais je n'avais rien à dire.

Je tremblais de plus belle quand il me retira mes vêtements et que mon corps entier se retrouva sous son regard. Je fermais les yeux. Je respirais un grand coup ce qui me tira un râle de douleur. Je savais que je n'y pouvais plus rien. En plus de l'urine je sentirais bientôt le foutre. Alors autant qu'à être humilié et devenir un objet autant ne rien dire. Je lui rendais son crachat et lançais :

"Je suis tout à vous messire. Mais je ne dirais rien."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck Mar 2 Avr - 16:16

ATTENTION AUX YEUX, AUX ÂMES SENSIBLES, J'AI ESSAYE de FAIRE SOFT (x


    J’étais sur le point de commettre ce qui allait lui faire perdre toute humanité et dignité. Il allait être objet. Mon jouet sexuel. Je n’étais pas vraiment fier. Mais je n’avais pas honte pour autant. Je ne violais quand qu’à de nécessité, c’est-à-dire, en torture. Sinon à la ville, j’étais plutôt tenable comme garçon. Enfin… Tenable est un bien grand mot. Disons plutôt qu’à la ville toutes les relations sexuelles que j’entretenais n’étaient pas forcées, puis-ce que tout le monde se battait pour passer une soirée à mes côtés. Chaud lapin.
    De toute manière, il en fallait des mecs comme moi au sein de l’armée, sinon tout nos otages finirait par ressortir indemne, le sourire aux lèvres en conseillant notre cité comme lieu de vacance ou résidence secondaire. Je n’ai rien contre les personnes tendres ou incapables de faire du mal. La preuve, j’adore mon frère. Et j’apprécie Jason. Mais parfois même si ce que je fais ne me plait pas forcément, je me dis que ça ne fais pas de mal. Peu importe ce que les autres pensant de moi.

    Un sourire vicieux. J’allais lui faire gouter à la jouissance. Alors qu’il n’avait même rien demandé, il allait avoir le droit à une baise avec moi. Certains seraient prêt à ma supplier pour ça. Chanceux.
    Néanmoins, quelque chose attira mon attention. Un morceau de parchemin. Je quittais ma proie du regard, me trimbalant à poil pour aller ramasser le papier.
    Un sourire se dessinait sur mon visage. Jason était mon dieu. Enfin peut-pas non plus… Je tendis le parchemin en direction du môme pour lui faire lire ce qui était tracé à l’aide de sang :

    "Narnien avec moi. Supplie garçon parle. Tant souffrances. "

    « Le pauvre. On dirait qu’il digère mal le fait que tu ne parles pas. » commentais-je en souriant.

    Je froissais le parchemin, le balançant à la tête du gamin.

    « T’aura sa mort sur la conscience. Et peut-être bien son viol aussi. Tu crois que c’est comme de violer un mort ? J’irai essayer, et je te raconterais d’accord ? » Je souris. Je me répugne. Ouais, j’y arrive. « Mais en attendant, puis-ce que tu as choisi de ne pas parler et que tu m’offre ton corps, et bien je vais te faire hurler de plaisir ! » Je m’approche, passe ma main sur son visage ensanglanté. Il pue la pisse, c’est dégoutant, il donne vraiment pas envie de baiser et ne provoque aucun désir. Il est trop dans un sale état pour. Mais ce sont les aléas du métier. ‘Note pour la prochaine fois : violer l’otage avant de le faire trop saigner et de lui avoir pissé dessus. Peut-être que ça m’excitera plus’
    Je prends sur moi. Je fais avec. Je n’aurais qu’à me bourrer la gueule un peu plus tard et coucher avec une bombasse du coin pour oublier tout ça. Ma main descend le long de son visage, caressant son torse, puis je me saisis de sa main que j’entraine vers ma machine de guerre, mon arme favorite.

    « J’espère que tu vas apprécier ça autant que moi. »

    Et c’est parti. Pas aussi bandant qu’avec la jolie tavernière, pas aussi excitant qu’avec une petite princesse, pas aussi électrique qu’avec une inconnue… Mais je le fais. Je force le passage. Je m’introduis dans son intimité. Je prends beaucoup de place. Je n’apprécie pas forcement. Je me force à penser à une belle paire de nichon. Et je vais à mon rythme. Un rythme régulier. Puis j’accélère. Je fais ça avec violence. Et je me force à penser à quelqu’un d’autre. Toujours.

    Je continue. Encore. Encore. Encore. Jusqu’à ce que jouissance s’en suive. Jusqu’à ce que mes munitions soient libérées. Je le regarde. J’ai envie de vomir. Un peu moins que quand j’ai violé un mec qui avait la bonne trentaine et une hygiène vraiment désastreuse. Mais j’ai envie de vomir. Je réprime cependant cette envie et me force à sourire de manière plus ou moins sadique en louchant sur lui.

    « T’es pas mal. Vraiment. » Je mens. « Du coup, je vais même faire en sorte de te garder plus longtemps auprès de moi, histoire d’avoir toujours quelqu’un pour assouvir mes besoins. » Je me penche ramasse mes affaires. J’ai l’impression que je fais tout ça pour rien. Ce gamin ne dira probablement rien. Mieux vaux le tuer de suite. Mais si je le tue, Esmé sera tuée elle aussi. L’envie de vomir me reprend quand je pense que les narniens ont peut-être fait la même chose à Esméralda que ce que je viens de faire à ce gamin. Je détourne le regard, et me penche pour prendre mon couteau. Forgé par mon frère. Unique. Je l’ai toujours sur moi.

    « J’ai même presque envie de marquer mon territoire… »

    Mais avant ça, faut que Jason revienne. Faut que je lui dise ce que le gamin m’a dit. Même si ça me semble faux. Et faut que je lui dise que ce gamin ne dira rien. Le peu d’humanité qui me reste dans cette psychologie de monstre m’ordonne d’aller le voir et de lui dire d’arrêter de torturer ce vieillard pour rien. Mais je ne le fais pas. Qu’il crève maintenant ou dans deux jours, il finira par crever quand même. Pareil pour le môme. Pareil pour moi.
    Alors quitte à être baiser en continue par une vie de chienne, quitte à devoir vivre pour mourir, autant baiser les autres avant.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: [Intrigue] Jason - Clément - Zareck

Revenir en haut Aller en bas

[Intrigue] Jason - Clément - Zareck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jason X (2001, James Isaac)
» Comment baser une intrigue...
» Recherche modèles désespérément...
» [ SOFT] Complément pour Facebook pour chatter en ligne
» La femme de Jason Behr joue dans Private Practice !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New-Chronique-of-Narnia :: Intrigues-