AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Esméralda ✘ Je suis sur le point de dire, probablement le truc le plus égoïste que je n’ai jamais dit de ma vie. J’ai juste à le dire une fois. Tu as besoin de l’entendre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Esméralda N. Miraz
► Date d'inscription : 14/12/2012
► Messages : 1397
► Ma petite bouille : Nina Dobrev.
► Copyright : Liloon, Tumblr.
► Age du personnage : vingt-deux ans.
► Race : Humaine.
► Double Compte : Kelian est mon coloc'.


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Esméralda ✘ Je suis sur le point de dire, probablement le truc le plus égoïste que je n’ai jamais dit de ma vie. J’ai juste à le dire une fois. Tu as besoin de l’entendre. Mer 30 Oct - 16:06

Esméralda Nolan Miraz.
Parce que quand les gens voient le bien qui est en toi ils s’attendent à ce que tu fasses le bien, et je ne veux pas avoir à me montrer à la hauteur des espérances de qui que ce soit.



B
onjour! Je m'appelle Esméralda mais mes amis me surnomment Esmé ou petite princesse.. Je suis né(e) à Telmar au château et j'ai presque vingt-trois ans.. Côté coeur, je suis actuellement amoureuse de mon demi-frère, mais séparé de ce dernier, je suppose que je suis une amoureuse à combler par des hormones que je ne contrôle pas., sachant que mon orientation sexuelle est d'aimer ses messieurs.. J'appartiens au groupe Telmarins et je suis un(e) humain (j'ai vérifié) . Je suis une personne suceptible, attentive, attachée, en pleine cicatrisation.; mais aussi manipulatrice., fragile, douce, protégeant sa peau.. On me dit que je ressemble beaucoup à Nina Dobrev.
this is my story

Quand j'étais petite on me décrivait de trop jolie et pas réelle. On disait que plus tard, j'ensorcellerais les hommes et les mèneraient pas le bout du nez. On disait que j'avais les traits de ma mère, sa douceur et ses yeux en amande, mais que mon regard tenait de mon père. Qu'aussi vif et vil que le roi, je serais frappé quand il faudrait, quand j'en aurais besoin. Petite, j'acceptais et j'appréciais ce que je prenais pour des compliments. Aujourd'hui je sais bien que ce n'était que pour plaire. Qu'à la Cour on laissait souvent les paroles se promener dans les couloirs pour s'attirer les bonnes grâces du Roi.

Mon enfance ne fut ni chaotique, ni malheureuse.. Elle me parut simplement inexistence. N'ayant pas d'amis, je restais souvent longtemps dans les salles de classes, je révisais mes cours et fourrais mon nez dans les livres pour plus vieux. Je n'avais pas peur de mes professeurs, après tout, ils n'oseraient jamais rien contre moi. J'étais princesse, j'étais le Futur de la ville, qui pouvait oser se soulever ?
Au fil des années, je finis par devenir la pire enfant du royaume. Insupportable, je filais entre les doigts de mes nourrices et me cachait dans les cachots. Ce fut une mauvaise habitude qui me suivit pendant longtemps. Et dans ses cachots, j'osais regarder par les fenêtres dehors. J'osais ouvrir les yeux, être éblouit et découvrir enfin, quelque chose de nouveau, les lumières de la ville qui brillaient, et au loin, le bruit des pas des gardes qui avançaient. Tout me semblait différent dehors, je m'imaginais courir et fuir à dos de cheval. Ce fut donc à mes douze ans que je fis ma première petite « fugue ». Je n'osais pas partir loin pour la première fois. A peine étais-je sorti de ma chambre et promener dans le parc, que, trop peur d'être vu, je revenais comme une voleuse dans mon appartement. J'imaginais alors ma mère rire et me raconter une histoire...
Car parlons en de ma mère. Sainte Reine, elle avait tout pour plaire. Elle aimait et aidait les plus démunis. Elle apportait de la grâce et de l'amour dans le royaume à coté des actes de barbaries de mon père. Et elle tomba malade, terrible maladie qui la foudroya juste après ma naissance. On m'accusa d'avoir été l'accélérateur de sa mort. Pendant des années, j'eus l'impression d'être l'erreur. Ma soeur était parfaite, et mon demi-frère était le futur roi. Et il y avait moi, au milieu de cette histoire, seule.

L'avantage de grandir, c'est de murir. On découvre véritablement le monde qui nous entour. On découvre que ceux qui disent qui nous aime ne sont que des sales personnes, tandis que ceux qui nous évite semble nous aimer réellement. J'avais continué mes escapades nocturnes allant maintenant jusqu'à Cair Paravel même si je savais que c'était interdit. Mais qui attraperait une pauvre fille telmarine ? Certainement pas les narniens. Mon père avait de nouveau créer des nouvelles stratégies laissant à nouveau sa famille à coté. Anna, bonne fille qu'elle était le suivait comme son chien suivrait le maitre et Jason essayait de se faire à la vie de prince. Chaque jour, le monde dans lequel je vivais me devenait étranger, je ne reconnaissais ni mon père, encore moins ma soeur. Seul Jason s'occupait un peu de moi lorsqu'il avait du temps libre. Ensemble, nous regardions les étoiles et nous nous occupions l'esprit en essayant de nous dire que notre vie n'était pas si horrible. J'avais quinze ans quand les premiers hommes commencèrent à me tourner autour. Ils étaient tous là, à me suivre pour un baiser, ou encore pour rejoindre mon lit. Cette situation me fit rire, jusqu'au jour où je me lui laissée porter par mes envies. Finalement, j'ai perdu ma virginité avec un soldat qui fut pendu le lendemain pour ne pas avoir respecté le couvre feu. Bien sûr ce n'était qu'un prétexte, je l'avais moi-même conduit à la mort en racontant le pire mensonge à mon père.
Les années filèrent, les hommes avec, je n'avais que Jason pour m'écouter et me protéger. Il savait très bien comment me réconforter ou encore me faire rire. Je n'avais pas l'impression de perdre mon temps avec lui, je n'avais plus l'impression d'être « une erreur » à ses cotés. J'étais juste moi. La petite Esméralda, la petite Reine sans trône. Sans roi.

Ce n'est que la saison dernière que j'ai compris que ma vie était importante. Pas pour ma famille, non pour les autres. Que j'étais cette chose qui permettait de changer l'ordre de Narnia, de changer leurs vies. J'étais la clé des narniens, j'étais le sacrifice. J'ai faillit perdre ma vie une première fois en me faisant enlever par le peuple de la forêt. Malheureusement pour eux, leurs plans furent vite déjoués et Jason me récupéra. Mais cet enlèvement me fit prendre conscience que je n'étais plus la petite fille protégée par des murs. Non, j'avais grandis et les murs avaient été écartés. Rien ne pouvait plus me protéger des ennemis de la couronne, seule, bien sûr que je ne pouvais rien faire, mais même mon père, Roi, il n'était pas capable de s'occuper de moi. Pendant de longs mois je suis restée enfermer sur moi même refusant toute aide pour me relever de cette épreuve. Qu'importe les hommes, les présents ou les honnêtes attention, j'avais trop honte pour sortir de mes appartements. Honte du regards des seigneurs qui m'en voulaient d'avoir risqué la vie d'un peuple pour avoir ma propre liberté, honte du regard de ma famille qui semblait ne plus savoir quoi faire de moi... Dans les moments de solitude, je retrouvais Jason dans les cachots, espérant un peu d'aide et de réconfort de sa part.  Avec lui tout semblait aller mieux, le sourire me revenait comme pour illuminer un visage resté trop longtemps assombrit. Avec sa main dans la mienne je n'avais plus peur de l'avenir. Je décidais alors, d'enfin sortir de mon silence et de redevenir la Esméralda, l'émeraude du château, reconquérir mon pays.
Ce ne fut pas sans supplices et difficultés, mais je réussis à reprendre la main sur toutes ses personnes qui n'avaient que les poings pour se défendre. Moi, j'avais ma parole, ma langue de vipère de petite catin comme certains le murmuraient.


Ce fut en début de soirée que tout commença. Le soir même il y avait un bal de prévu en l'honneur de Daenerys. Une nouvelle envie de la reine, enfin, donc, j'étais entrain de me habiller et j'en eu soudain assez. J'en avais marre d'être utilisé, de faire figure de poupée, non ce rôle là, c'était bon pour Anna, pas pour moi. J'ai alors prit mes jambes à mon coup et j'ai fuis dans les cachots. J'eus la surprise de découvrir Jason, lui aussi présent. Comme à l'ordinaire, nous discutions et rigolions, jusqu'à ce que j'aborde le sujet de mon enlèvement et mon fameux accord avec Peter. Accord qui pouvait nous sauver la vie, nous permettre de recommencer, autre part, avec et seulement avec lui. Je n'imaginais pas ma vie sans Jason et ceux, depuis toute petite. Il était mon souffle de vie, sa présence me rassurait, m'épaulait, me sauvait.. C'est alors, qu'il se livrait à des confidences. Oui il voulait fuir, oui il ne supportait plus sa vie dans les rangs du roi, et il ne se sentait pas à sa place. Il était comme moi, perdu dans un monde connu. J'avouais à demi mot ce que je savais et ce fut simple, comme une évidence que nous devions partir. Ensemble. Tant de choses, de sentiments, d'espérance se bousculaient en moi. Je n'avais que vingt-deux ans, je ne savais pas ce que autant de pensées pouvaient m'emmener, je n'aurais jamais imaginer la suite... Il me demanda alors de partir, d'accepter ma chance loin de telmar, loin de tout, loin d'ici, mais loin de lui. Mon sang ne fit qu'un tour, il ne me fallut pas longtemps pour comprendre ses paroles. Fuir, partir, oui, mais pas sans lui. Jamais plus sans lui... Au fil de notre explication je me rendais compte ce qui se passait, de ce que j'étais entrain d'éprouver mais j'étais tout simplement incapable de l'expliquer de peur de tomber dans le drame cucu... Et il se passa l'improbable. La peur de le perdre, de fuir sans lui, de mourir loin de lui... Tout cela se mélangea et se figea dans un baiser plein de promesses. Je n'osais pas imaginer les conséquences de mes actes, je n'osais pas oser le regarder en face pour imaginer son ressenti. Non, je pris la fuite espérant trouver un endroit pour m'enterrer six pieds sous terre. La suite est un souvenir que je garde trop précieusement pour le partager. Un souvenir enfoui en moi dans mon corps tout entier, et lorsque j'y repense, je tremble encore... Pourtant, entre nous, nous n'avions pas le droit, et ça, la guerre nous le rappela bien vite. Le lendemain je perdais mon amour à la Guerre.

Avec la complicité de Zareck je pris la place d'un soldat afin de pouvoir rejoindre Jason. Il risquait sa vie pour la mienne et je comptais bien faire de même. Malheureusement je fus bloqué par Peter, le narnien. Zareck eut plaisir pendant que je me faufilais dans la forêt afin de m'enfoncer dans le territoire narnien pour trouver jason. Lorsque enfin je pus avancer, un cri transperça mon être. En me retournant je vis Jason, écroulé devant l'épée ensanglantée de Peter. Je courus jusqu'à lui, le coeur déchiré face à cette découverte. Peter n'eut pas le temps de s'occuper de moi puisqu'il devait repartir pour s'occuper de son camp. Je devais cacher mon frère et m'occuper de lui, le soigner surtout. Je l'emmenais dans la forêt, et ensemble, nous étions seuls... Je le soignais et m'occupais de lui et pour la première fois, nous étions ensemble et heureux. Mais pourtant, les cloches de Telmar arrivèrent à nos oreilles. Il ne nous fallut pas longtemps pour comprendre que le danger guettait notre peuple et même si nous ne voulions pas rentrer, il le fallait. En rentrant à Telmar, nous découvrir le feu et le sang ravager la ville. Les soldats nous encerclèrent et je compris que notre vie était en danger. Je pris la fuite mais Jason ne me suivit pas. Il n'était pas à mes cotés et je dus fuir mon pays seule et perdue, pour retrouver mes origines, Galma.

La fin de l'histoire arrive bien assez vite. Mon refuge est Galma le temps que je trouve une situation plus stable, une solution à mes problèmes. J'ai tout perdu en l'espace de quelques jours. Ma vie, mon amour, ma famille, un royaume. J'ai perdu tout ce qu'on pouvait rêver. Je n'arrive pas à croire que cela est arrivé, pourtant je sais que je dois courir et vite. Le temps me rattrape tout comme mes ennemis qui me suivent non loin de moi. Je sais que je risque gros, mais je n'ai pas d'autres choix que d'imaginer pouvoir créer une rébellion contre Nolan. Ses îles si longtemps délaisser auront un jour ou l'autre besoin de plus de pouvoir et par chance, j'ai le rang qui leur faut...
behind the scene

Ton prénom ∞ Alicia - Ton pseudo du net ∞ Liloon. - Ton avatar ∞ Nina Dobrev - Ton avis sur le forum ∞ Il est trop tip coooool de sa mémé !  - Comment tu nous a découvert? ∞ Aslan avait besoin d'aide il a frappé à ma porte - Es tu intéressé par le système de parrainage ? ∞ Non.. - Code du règlement Ok by Lulu ( et oui j'emmerde mes collègues pour qu'ils éditent mon post :arrow:espèce de folle calin - Autres remarques? .


Code:
<b>[color=darkred]NINA DOBREV[/color]</b> ♦ <i>esméralda n. miraz</i>


_________________
Now, he
let's go.


Dernière édition par Esméralda N. Miraz le Mer 30 Oct - 18:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Lucy A. Pevensie
► Date d'inscription : 14/12/2012
► Messages : 1775
► Ma petite bouille : Georgie Henley
► Copyright : .rawr et tumblr
► Race : Humaine
► Double Compte : Jason & Mia


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: Esméralda ✘ Je suis sur le point de dire, probablement le truc le plus égoïste que je n’ai jamais dit de ma vie. J’ai juste à le dire une fois. Tu as besoin de l’entendre. Mer 30 Oct - 17:59



FEAT. TIC ET TAC
BIENVENUE CHEZ TOI !

Ta fiche est juste parfaite ! Bon sang, il y a des moments où j'ai eu des frissons ! ! En tout cas, je la valide sans le moindre problème ma belle

OUUUI T'ES VALIDE ! . Tu as bien été ajouté au groupe des Telmarins !
Bravo ! On est heureux de te voir parmi nous ! Tu vas maintenant pouvoir RP et faire tes fiches ! Ton avatar a bien été recensé, plus besoin de t'inquièter pour ta petite bouille. Je te conseille de te rendre dans la partie parrainage si tu souhaites trouver un parrain pour mieux t'intégrer ! N'oublie pas d'aller souvent faire un tour dans les nouveautés pour ne rien rater du forum Wink!
Tu peux aussi aller te faire un scénarios et créer ta fiche de liens et celle de tes Topics ! Pour toutes tes demandes diverses rends toi ici !
On te rappelle aussi que tu as deux semaines pour te lancer dans un premier RP :timide:Tu peux faire une demande de RP ici, lancer un RP libre ou faire une demande dans les fiches de topic des autres membres
Pour t'intégrer fonces directement au FLOOD ou viens avec nous sur la CB, pour pouvoir t'amuser avec les autres membres !
Et voilà c'est terminé ! Bon jeu parmi nous, si tu as la moindre question le staff est toujours à ton écoute ♥

_________________


Je veux continuer de croire en Narnia

Ce n'est qu'un mirage, des souvenirs à la fois loin mais tellement proches.
(c) naouchii
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Cenred K. Mirigorin
► Date d'inscription : 23/02/2013
► Messages : 1695
► Ma petite bouille : Dave Franco
► Copyright : CRIPSOW.& Tumblr
► Age du personnage : 24 ans
► Race : Archenlandais
► Double Compte : Jace & Peter


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: Esméralda ✘ Je suis sur le point de dire, probablement le truc le plus égoïste que je n’ai jamais dit de ma vie. J’ai juste à le dire une fois. Tu as besoin de l’entendre. Jeu 31 Oct - 14:16

J'adore le truc, la fonda refait son compte et Lulu l'a valide
J'adore ta fiche en tout cas

_________________
drink up with me now
Forget all about the pressure of days, do what I say and I'll make you okay and drive them away the images stuck in your head.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: Re: Esméralda ✘ Je suis sur le point de dire, probablement le truc le plus égoïste que je n’ai jamais dit de ma vie. J’ai juste à le dire une fois. Tu as besoin de l’entendre.

Revenir en haut Aller en bas

Esméralda ✘ Je suis sur le point de dire, probablement le truc le plus égoïste que je n’ai jamais dit de ma vie. J’ai juste à le dire une fois. Tu as besoin de l’entendre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je suis au regret de vous dire que je m'en vais.
» "Je suis occupé. En fait comme vous le voyez je ne suis pas occupé, c’est une façon polie de vous dire de dégager." Dr. House
» Scream 4
» Quel conte de fée pourrait être adapter en live ?
» JUSTE POUR VOUS DIRE UN GRAND MERCI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New-Chronique-of-Narnia :: Bienvenues au Pays !-